Le développement durable: les objectifs en France et au Bélarus

Une élève du gymnasium de Minsk s’est inquiétée fort de l’état écologique sur notre planète. Et elle a décidé de commencer par elle-même et par son entourage pour préserver la Terre et ses ressources . Elle a élaboré le travail de recherche sur le sujet «Le développement durable: les objectifs en France et au Bélarus».

Cette élève s’appelle Darya Terentyeva, elle fait ses études en 10ème classe du gymnasium 8 de Minsk. Elle voudrait partager ses idées sur ce sujet au plus large public et elle vous prie de publier le lien son calendrier ou son diaporama sur le site de l’Ambassade afin de promouvoir les objectifs du développement durable.

Une courte description de ses conclusions est ci-jointe.
Merci d’avance.

« L’objet de ma recherche est la réalisation des principes et des enjeux du développement durable dans la capitale du Bélarus, Minsk.

  L’actualité de ce travail consiste en fait que le développement durable concerne la vie de tous les gens de tous les pays. Il faut prendre en considération que la réalisation de ce concept est possible seulement dans le cas où chaque habitant de chaque pays connaît et adopte les principes concrets du développement durable. De plus, l’actualité est due à l’aggravation de l’état écologique dans toute l’atmosphère, toutes les sources aquatiques qui sont communes et uniques sur notre planète et qui sont indispensables pour l’existence des êtres humains.

   La valeur pratique de mon travail est la popularisation des objectifs du développement durable et la promotion de ce concept dans l’entourage social.      L’hypothèse que nous proposons consiste en ce que le développement durable peut se réaliser d’une façon dynamique et efficace au sein d’une mégapole comme Minsk. L’objectif de ce travail est de répandre via les moyens traditionnels et les nouvelles technologies l’application quotidienne et concrète des actions en faveur du développement durable.

Au Bélarus, dans le cadre de la réalisation de l’objectif 1 – la lutte contre la pauvreté – on  a atteint des résultats positifs. Ainsi, selon les statistiques, « en 1998 1,2 millions d’habitants vivaient en état de la pauvreté. En 2008 ce chiffre est 0. Dans la liste des pays conçu selon ce paramètre en 2016 le Bélarus occupait la 95ème place des 149 pays » [9].

Le 24 octobre 2016 dans le parc Lochitsky a eu lieu une cérémonie de la plantation des arbres destinée à la journée internationale de l’ONU.  Le représentant de l’ONU a signé l’importance du support des personnes handicapées dans le cadre de la société inclusive au Bélarus.

Le Bélarus planifie :

  • d’arrêter l’utilisation de la vaisselle en plastique vers l’année 2021 ;
  • de relever le gaz, le méthane, des espaces des déchets pour en produire l’électricité ;
  • de répandre l’achat de petites quantités de provisions pour éviter le gaspillage alimentaire et ainsi lutter contre la faim ;
  • de répandre la production de l’énergie éolienne.

Nous avons observé les changements qui se sont produits lors des années 2018-2019 dans notre capitale, Minsk, et qui correspondent à la conception mondiale du développement durable. Nous avons remarqué plusieurs tendances qui ont été soutenues par les minskois avec enthousiasme. C’est pourquoi nous avons remarqué les tendances correspondant au concept du développement durable à Minsk :

  • l’installation des panneaux avec la publicité sociale qui explique le concept du développement durable ;
  • la plantation des arbres qui sont régulièrement plantés dans notre ville ;
  • la publicité sociale en faveur de l’alimentation saine pour tous, contre les inégalités face à la santé ;
  • la popularisation de l’énergie éolienne à travers les panneaux ;
  • le tri sélectif organisé par les pouvoirs locaux à Minsk ;
  • l’implantation des sacs en tissu dans les supermarchés pour remplacer les sacs en plastique ;
  • la promotion de la préservation de l’environnement par les élèves des écoles minskoises à travers les posters dessinés et collés sur les arrêts du transport en commun ;
  • l’infrastructure des transports urbains écologiques (vélo, trottinette) et des pistes cyclables.

Les photos que nous avons prises ne sont que des exemples particuliers observés dans la période avril – novembre 2019. En effet, ces changements se produisent partout dans notre ville, dans chaque quartier.

Quant à moi et ma famille, nous avons changé nos habitudes quotidiennes afin de contribuer au développement durable au Bélarus. Ainsi, nous optons pour les solutions suivantes :

  • les emballages en matériaux biodégradables : les paquets en plastique et les verres de café. Je propose d’acheter un verre en plastique durable;
  • les sacs en tissu au lieu de ceux en cellophane ou en plastique ;
  • le tri sélectif (verre, papier, métal, piles et batteries) à la maison et dans le gymnasium, surtout la collecte du papier (la maculature) ;
  • le choix des emballages recyclables fabriqués de verre, de métal ou de papier.

Mon programme des actions quotidiennes comprend des idées suivantes :

  • au lieu des verres en plastique je propose d’acheter pour chaque élève un verre en plastique durable ou en porcelaine pour réduire la production et le recyclage du plastique ;
  • je collecte tous les papiers et cartons ensemble avec mes copains de classe pour ensuite les passer au recyclage ;
  • je vais aux cours à pied pour ne pas utiliser le transport ;
  • au lieu de la vaisselle en plastique j’ai acheté une tasse en porcelaine et un lunch-box que je peux laver et utiliser à long terme.

En plus, le monde a calculé le jour du dépassement des ressources de la Terre qui correspond à la date de l’année, à partir de laquelle l’humanité est supposée avoir consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an. Passée cette date, l’humanité puiserait donc de manière irréversible dans les réserves « non renouvelables » de la Terre. Pour la France cette date a été le 14 mai 2019, pour le monde entier – le 29 juillet 2019. Nous proposons d’entreprendre les mesures simples et quotidiennes pour faire repousser cette date au plus loin possible. Ces mesures constituent notre programme « Engage-toi aujourd’hui ! » représenté sur le calendrier.

Le principal est d’agir en faveur de l’écologie».

BIBLIOGRAPHIE

  1. Bidou D. Tous gagnants. La dynamique du développement durable, Ibis Presse, 2004
  2. Brunel S. Le développement durable, puf, Paris, 2007
  3. Erkman S. Vers une écologie industrielle. Ed. Charles Léopold Mayer, 2004
  4. Griffon M. Développement durable, ensemble. Plapytus Press – CIRAD, 2003
  5. Lévêque C., Sciama Y. Développement durable. Avenirs incertains, DUNOD, Paris 2006
  6. Mancebo F. Le développement durable, Armand Colin, 2006
  7. Sauvez M. La ville et l’enjeu du « développement durable », La documentation française, Paris, 2001
  8. Veyret Y. Le développement durable, approches plurielles, Hatier, 2005
  9. http://www.belstat.gov.by/ofitsialnaya-statistika/SDG/, дата доступа: 20.06.2019
  10. https://www.by.undp.org/content/belarus/ru/home/post-2015/sdg-overview.html, дата доступа: 10.09.2019
  11. http://mfa.gov.by/mulateral/sdg/, дата доступа: 1.10.2019
  12. http://sdgs.by/, дата доступа: 01.10.2019

    Réalisé à l’aide de Дарья Мартинович